Demi-tour droite !

Rendez-vous était pris avec ChocoBob et Arnaud pour cette troisième édition de la randonnée des croisés qui cette année prenait son départ de l’Athéné Royal de Morsehan à Bouillon. Pas de doute vu le nombre de véhicules chargés de VTT ce organisation a pris de l’ampleur par rapport à la sortie intime que nous avions fait il y a deux ans (voir le CR du 15-08-2011).
Mes deux compagnons du jour, encore en vacances, sont en pleine phase d’entrainement. Nous ne sommes pas encore partis qu’ils ont déja mal au jambes. Inscription rapide éffectuée nous sortons de cette magnifique enceinte en passant par la case photo. Nous longeons la nationale sur quelques dizaines de mètres avant de bifurquer sur la petite route montant vers le karting. Nous continuons encore quelques centaines de mètres avant de nous questionner sur le parcours. Malgré quelques vététistes devant nous et d’autres derrière nous nous avons l’impression d’être sur le retour des cyclos. Nous prenons la décision de faire demi-tour malgré la certitude des vététistes derrière nous. Nous voila donc revenus à notre point de départ quand nous apercevons une flèche positionnée sous une remorque, cette fois nous sommes sur le bon chemin. Ca commence par une belle grimpette que nous finirons à pieds n’ayant pas anticipé le changement de vitesse. Nous descendons un single pour nous retrouver en plein centre de Bouillon. Le premier tiers du parcours n’a rien de particulier car nous suivons globalement le circuit du Grand Raid Godefroy. Nous réussissons quand même à nous tromper une nouvelle fois en interpretant mal une flèche déformée par le passage des vtt. Le profil descendant nous nous laissons emporter avant d’arriver sur la route de Florenville où nous n’avons plus aucune indication. Après un nouvau demi-tour nous nous remettons sur les rails. Avec arnaud nous aurons l’occasion de rebrousser chemin une nouvelle fois afin de récupérer ChocoBob qui a crevé. Au final nous aurons tout de même allongé notre parcours de plus de huit kilomètres.
Nous voila à Dohan. après un ravitaillement sympathique nous attaquons une boucle autour du village de départ du Raid des sorcières. Le parcours change du tout au tout. Après les grands chemins du GRG nous ne suivons pratiquement que du single durant les douze kilometres de la boucle. Les longues montées se transforment en coup de cul : les pignons de gauche sont sollicités très souvent. Le traceur a fait un superbe travail nous trouvant des passages cachés au milieu des fougères. Rien n’y manque : devers, montées raides, slalom entre les arbres, cailloux, mare de boue, seules les descentes manquent un peu de technicité.
Nous voila de nouveau au ravitaillement. Il ne nous reste plus qu’à rejoindre Bouillon. Arnaud confiant dans les organisateurs nous annonce que la fin du parcours sera moins physique, notre parcours se joignant aux plus courts. Effectivement nous retrouvons de longues montées mais point de grands chemins, nous suivons les petits chemins sur les coteaux de la Semois. Mes deux camarades de jeu ne boudent pas leur plaisir de voir arriver le sommet de la dernière côte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.