La Bonancienne de Libramont de A à Z

A – L’alphabet comme trame du CR rien de bien étonnant lorsque la rando est au profit d’un institut scolaire belge. Le système éducatif belge, tel qu’il est actuellement conçu, est synonyme de paix scolaire coulée dans une loi votée le 29 mai 1959 … Certaines nations pourraient s’en inspirer2016-09-25

B –   La Bonancienne de Libramont comme terrain de jeu pour éradiquer la maladie du boulanger : celle de la brioche qui cache la baguette (j’entends d’ici Guitou parler de gros pain de 500)

C –   La conclusion … il faudra attendre la fin

D –   Le dévers de la rando. A mi-parcours il nous faut passer une difficulté monstrueuse. D’un angle d’au moins 1° nous passons victorieux

E –   L’eau de mon partenaire (pour savoir de qui il s’agit il faudra patienter jusqu’à l’initiale de son nom d’artiste) coule spontanément de sa tétine. 5 ans après l’acquisition de sa poche à eau il apprend qu’elle est équipée d’un robinet de fermeture manuel.

F –   Furtifs sont les passages en sous-bois

G –   Le Géant vert m’accompagne l’œil vif et la cuisse alerte

H –   Hachés sont les 20 1ers Km. Nous sommes ralentis régulièrement par des néophytes.

I –    Ïambe nous improvisions pour nous divertir durant les longs moments lassants sur les chemins ruraux

J –   Jujubes inutiles pour nous donner des forces les bosses n’étant que de courtes durées

K –   Kiki de Reynald est de sortie pour soulager la vessie

L –   Lambic dans l’os à l’arrivée ayant 3 euros pour 2

M –  Mucus nasal (plus connu sous le terme populaire de morve) jouant au saut à l’élastique au dernier ravito. Orange au goût salé … beuk

N –   Narcissique j’envoie les watts après m’être fait doubler par un gamin de 10 ans

O –   Joker : je ne raconterai pas toute l’histoire

P –   Pensées sincères à notre président qui trépigne sur son canapé.

Q –   Notre quartanier est bien loin de cette sortie du jour

R –   Ravitos mal positionnés : le 1er à 20Km, le 2ème 7 km plus loin, le 3ème à 15Km km du final (quasi dévalisé) et le dernier au 55ème Km. Je comprends mieux pourquoi Jipé n’est pas venu.

S –   La super montée bien évidemment placée à la fin lorsque les jambes commencent à faiblir

T –   La transcendantale descente à 6% : à peine toucher aux freins

U –   L’ultra virage en épingle (90°) : chute du géant vert. Il me semble toutefois qu’il se soit jeté volontairement au sol pour caricaturer le niveau de difficulté de la trace.

V –   Le vrai VTT est arrivé dans les 7 derniers Km.

W –  Waterproof n’était pas de circonstance si ce n’est au passage d’un gué à l’eau glaciale.

X –  64.28 xats de temps de roulage

Y –   Le Yann, raidar qui prévient ceux qui ne sont pas de la partie, qu’il ne vient plus à Libramont, nous fait attendre.

Z –   Nous Z’arrivons au point de départ quand même ravis de notre sortie bien que le niveau de difficulté était très mince et les parties en sous-bois trop courtes. De bons scénarios et délires avec Reynald pour combler les nombreuses parties roulantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.