Il aurait pu pleuvoir

Cette année encore les raidars avaient décidé de rouler à ALLE-SUR-SEMOIS lors de la randonnée organisée pour la recherche sur le cancer à l’occasion de la journée Terry FOX. Si le nombre était là c’est un peu en ordre dispersé que nous prenions le départ. Arnaud, ChocoBob et moi-même sur le 65 kilomètres, Maxime sur le 45 alors que Jean-Pierre, Clément, Reynald, Guitou et Mattéo s’engageaient sur le 35 kilomètres. A cette petite troupe se joignaient Fabrice, le papa de Mattéo et Philippe un ami de Fabrice. Pour ces deux derniers c’était une grande première…
Pour commencer nous avons du mal à trouver le lieu des inscriptions. Un mariage a monopolisé la salle servant de base arrière les autres années. C’est finalement les vestiaires du club de footbal local qui sert de QG aux organisateurs. Une fois les inscriptions faites nous prenons la route direction CHAIRIERE après quelques hectomètres de bitume nous bifurquons sur la droite pour la première ascension de la matinée. Si la pente n’est pas énorme (6% de moyenne) la longueur est conséquente avec plus de trois kilomètres et demi. Nous entrons dans les bois. Le parcours se partage en secteurs roulants et sentiers plus étroits. La balade est agréable de plus qu’à deux reprises nous avons le droit a des descentes techniques qui nous permettent de tester nos talents de pilotes. Dans ma maitrise habituelle je viens percuter un arbre ce qui ravive ma douleur à l’épaule alors que ChocoBob préfère emprunter une partie du passage à pieds. Nous nous retrouvons en bordure de la Semois à hauteur de VRESSE. Quelques emcablures plus loin nous avons le droit de traverser la rivière sur un pont de claies : architecture traditionnelle de la vallée. Nous préfèrons traverser à pieds. au bout du pont se trouve le premier ravitaillement. alors que nous nous sustentons. Nous voyons arriver Michael traversant le pont sur sa monture. Il se joint à nous pour la suite du parcours. Nous traversons le village de LAFORET réputé comme un des plus beaux villages de Wallonie. Nous empruntons le chemin des sorcières nous permettant de croiser les différentes céatures mythiques de la vallée de la Semois : Fées, nuttons et nous posons même devant le célèbre mawhot…
Nous reprenons de nouveau de l’altitude avant de redescendre vers le deuxième ravitaillement. C’est le moment où nous sommes rejoint par Maxime parti cinquante minutes après nous. Nous roulons quelques kilomètres avec lui avant que nos chemins se sépare celui-ci ne se sentant pas assez en jambes pour une longue distance. Vu sa manière de rouler, ca doit foutre la trouille quand il est en jambes… Une nouvelle longue montée se profile devant nous. Michael et  Arnaud commencent à présenter des signes de fatigue. Alors que mes compères trainent leur peine sur les pentes du ruisseau de Rebaix j’en profite pour déposer, grace à beaucoup d’effort, le père Noel. A partir de ce moment nous avons un nouveau compagnon de route qui nous arrive tout droit des cieux. C’est sous des trombes d’eau que nous finirons le parcours. Pendant près de dix kilomètres nous avons l’impression de monter sans discontinuer. Nous parvenons trempés commes des oignons dans une soupe au troisième ravitaillement. Michael demande à nos charmantes hotesses sortie de leur abri pour nous servir, comment rentrer le plus rapidement et le plus facilement. Il nous quiite alors pour rentrer par la route. Le chemin qui suit est à la fois défoncé et glissant, sans compter l’ardoise et les racines qui se cachent. Arnaud qui s’est refait une santé mène le train. Nous voila enfin revenus au niveau de la Semois au niveau de MOUVAIZE. Il ne nous reste plus qu’à regagner notre point de départ par la route.
Nous retrouvons nos camarades qui sont soit en train de charger leurs montures soit de se désaltérer. Après avoir partagé nos impressions, Philippe et Fabrice semblant ravis de leur baptème raidar, nous quittons enfin ALLE pour regagner nos demeures toujours sous la pluie bien entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.