Premier dimanche de chasse

En ce premier dimanche de chasse nous nous étions donné rendez-vous au Bannet. C’est l’afluence des grands jours même s’il manque des absents de marque. En plus des habituels Guitou et Stéphane, nous sommes heureux de voir Fred de nouveau effectuer une sortie avec nous et accueillons avec plaisir deux nouveaux membres au club : Eric et Laurent. Nous avons également débauché Christophe qui va aujourd’hui nous servir de caméraman. Après avoir stressé Stéphane qui en a oublié les gants et les lunettes nous entamons notre sortie du jour. Une longue ascension sur route forestière qui va nous mener jusqu’à l’orée de La Chapelle. Lors de ce moment d’échauffement nous voyons toute une harde de sanglier traverser à quelques dizaines de mètres devant nous.
Nous quittons les grands chemins pour prendre un single glissant à souhait.  Laurent  commence à regretter les cigarettes fumées. Même si le terrain n’est pas très pentu nous aurons finalement gravit près de 350m pour arriver à proximité du centre de ski de fond. Nous nous engageons dans une descente en lacet avant de remonter et regagner le classique mais non moins apprècié parcours numéro 7. L’ambiance est à la franche rigolade. A chaque pause chacun y va de son anecdote ou de sa plaisanterie. Il ne faut pas moins appuyer sur les pédales afin de faire avancer le vélo. Nous faisons une petite traversée de rivière filmée façon David Hamilton par Christophe.
Je propose une petite option physique que s’empresse d’accepter la majorité de mes compagnons de route hormis Laurent un peu court physiquement et Guitou qui n’a pas fini de distiller l’alcool de la veille qui préfèreront l’option route forestière.
Nous enchainons sur un long tronçon roulant où nous en profitons  pour manger un bout. Mais bientot l’appel de la forêt se fait trop fort ; nous prenons un chemin inconnu afin de retrouver la sensation de la terre sous nos crampons. Nous retombons bientot sur le parours numero 6. Je propose à Guitou d’essayer mon spad. Nous échangeons nos montures durant quelques kilomètres. Une biche traverse le single devant nous. Nous sommes aux anges de pouvoir vivre de tels moments. Pendant que nous reprenons chacun notre monture nos partenaires en profitent pour s’échapper sur la route forestière et par là même couper un petit passage qui fait mal au jambes.
Nous finissons par la trace commune de l’ensemble des parcours du Bannet en y ajoutant quelques passages sympas. Une belle sortie d’une trentaine de kilomètres qui aura permis de capturer quelques belles images de la part de Christophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.