Une première pour beaucoup

Une première pour beaucoup de monde en cette belle journée qui commencée dans le froid et la brume s’est terminée sous le soleil et devant des bières. En effet pour Romu, Jean-Pierre, Clement et Maxime c’est la première randonnée des coteaux du Viroin ainsi que pour Philippe qui s’est joint à nous une nouvelle fois;  une première sortie avec notre groupe pour Eric rencontré et dépanné par Romu à Maubert-Fontaine et enfin une première randonnée avec mon nouveau spad et ces grandes roues.
Peu après 8H30 nous nous retrouvons aux inscriptions. C’est l’affluence des grands jours, mais l’organisation est bien rodée et les formalités sont rapidement bouclées. Nous pouvons prendre la route enfin le chemi car rapidement nous quittons le bitume pour des chemins plus caillouteux. Après une première montée nous attaquons une première descente raide. Une jolie demoiselle devant moi n’ose pas s’engager. Me voila planté en haut du tobogan ! Après avoir reculé de quelques mètres et m’être pris la tête avec un flamand je m’élance derrière mes camarades. Sur cette première partie de parcours c’est plutot roulant. C’est vrai que nous sommes sur la partie commune avec les petits parcours.Après un bris de chaine à Maubert-Fontaine Eric nous gratifie d’une belle crevaison. Avec l’aide de Jean-Pièrre pour décoller le pneu, le changement de chambre à air ne prend que quelques minutes. Nous reprenons notre chemin.  Vers le dizième kilomètre les parcours se séparent. Jean-Pierre et Clément, en petite forme après un mois de régime kebab-bière, optent pour le 35.
A partir de cette séparation le parcours se dope. Nous enchainons montées et descentes. Mais quel plaisir car chaque effort est enchainé avec une descente ludique. Pas de doute le parcours a été tracé par des amoureux du vtt.
Bientot arrive le premier ravitaillement. Rien a redire c’est l’opulence. Un brin de causette avec Stéphane (svw35 sur le forum 08vtt) et nous repartons. Nous nous raprochons de notre tendre patrie que nous allons parcourir quelques temps empruntant les chemins de la réserve naturelle de Vireux Molhain.
Rapidement nous regagnons le royaume de Belgique et à partir de là commence notre exploration des berges du Viroin. Régulièrement nous franchissons la rivière afin de mieux en visiter les coteaux.Les descentes sont parfois rapides parfois beaucoup plus techniques. Chacun prend du plaisr dans ce qu’il préfère. Les montées sont le plus souvent abordables même si quelques unes nous donnent du mal et nous obligent à pousser le vélo. Maxime est  le seul à franchir pratiquement  tout sans poser pied à terre sauf quand quelqu’un se plante devant lui. Philippe commence à fatiguer sérieusement. Il profite du second ravitaillement pour nous abaondonner lachement et couper au court et rejoindre Olloy par la route. Eric n’est pas beaucoup mieux mais le ravitaillement pantagruelique lui redonne quelques forces.
A peine remontés sur nos destriers se profile une longue côte en cailloux. Dans la montée nous rencontrons Thomas un autre membre du forum 08vtt. Il a lui aussi un nouveau spad en 29 pouces. Alors que nous tapons la causette sur les avantages et les inconvénients des grandes roues Eric tire la langue mais s’accroche à nos roues arrières comme le ferait une moule à son rocher un jour de grande tempête. Une fois au sommet nous nous laissons glisser dans une longue descente en single qui nécéssite de temps en temps des relances courtes mais violentes.
Nous voila enfin revenus a motre point de départ mais le compte n’y est pas nos compteurs ne marquent que 40 sur les 45 kilometres promis. Rapidement nous nous apercevons que les organisateurs nous ont dessiné une dernière boucle avec une dernière grimpette avant de dérouler jusqu’à l’arrivée.
Nous nous atablons devant une bière sauf pour les plus sportifs ou les plus fatigués d’entre nous, qui ne sont pas nombreux. J’arose mon nouveau spad. Thomas en remet une pour faire de même Christophe (cbjf08) et Mickaël (micnovi) nous rejoingnent à table pour partager se moment de convivialité.
Entre une fois cette randonnée a été à la hauteur de nos espèrances et nous donne envie d’y revenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.