Sortie à la plage

Encore une fois nous nous sommes retrouvé en nombre pour une randonnée dominicale. En plus des habituels membres du RAID Stéphane, Romu, Jean-Pierre et Maxime, Christophe nous a de nouveau accompagné et Romas, un des organisateurs du Raid des Marcassins, s’est joint a nous. Cette semaine c’est la Bas’ketteuse qui faisait office de grand messe. La sixième édition de la randonnée de Chantemelle qui comme son nom peut le laisser penser est organisée par le club de basket local.
A l’heure prévue nous enfourchons nos montures pour le parcours de 44kms, non sans avoir pris contatc avec Olivier un des organisateurs qui nous conforte dans le choix de ce parcours. Il me fait promettre de venir le revoir au retour pour lui donner notre avis.
Nous ne restons pas très longtemps sur le bitume, juste ce qu’il faut pour quitter le village. Rapidement nous nous enfonçons dans les bois en direction de la Semois. Si nous n’allons pas jusqu’à ses rives nous nous retrouvons bientôt à devoir franchir un de ses afluents. Si quelques uns se dégonflent, (je ne vais pas dévoiler ici les identités de ses petits joueurs que quelques gouttes d’eau éffraient), Romuald, Stéphane, Christophe et moi nous jettons sans hésitations dans ce perilleux franchissement. L’eau est fraiche ce qui nous fait du bien car la chaleur commence à montée. Si nous sommes encore loin des 37° annoncés, le mercure franchit deja allégrement les 25° dans les sous bois. Nous continuons notre chemin en alternant singles et chemins plus larges. Si le profil reste plat le parcours n’en est pas pour autant monotone. Nous sommes étonnés de voir autant de sable. Par endroit on se croirait dans les Landes avec ses forêts de pins et son sol sablonneux.
Nous arrivons déja au 10ème kilomètre et se présente à nous un choix de parcours. A part Jean-Pierre et Romas, nous nous engageons sans hésiter sur l’option indiquée « Alpes d’Huez ». Nous regrettons assez rapidement car, hormis Maxime, nous posons tous le pied à terre dans cette montée qui si elle ne dure que 300m à une pente moyenne à plus de 15%. Arrivés en haut nous félicitons avec ce qu’il nous reste de souffle notre jeune pour son exploit. Le premier ravitaillement se trouvant assez loin (24ème kilomètre nous a prévenu Olivier) les organisateurs on prévu un point d’eau peu après cette éffort compte tenu des conditions métérologiques. Le parcours devient plus ludique avec des singles à profils descendants et même quelques descentes pleines de pièrres. Même s’il se trouve loin le lieu choisi pour le ravitaillement est magnifique éloigné des voies de circulation avec une chapelle qui nous est ouverte pour la visite. Nous y passons un peu plus de temps que d’habitude peut-être pas seulement pour le lieu et les mets proposés.
Jusqu’au second ravitaillement, se trouvant à 7,5kms de l’arrivée, nous avons le droit à un parcours valloné sans grande difficulté mais toujours en sous bois ce qui permet de supporter un mieux l’envolé du mercure. Nous prenons de gros coups de châleur dés que nous sortons de l’ombrage des arbres. Si Maxime continuu à mener la danse Romas et Jean-Pierre ont un peu plus de mal. L’endroit du second ravitaillement s’il n’est pas aussi joli que le premier est lui aussi au milieu des bois.
La fin du parcours est beaucoup plus roulant empruntant des grands chemins ce qui est souvent le cas quand les traces sont communes entre les grands et les petits parcours.
De retour aux véhicules, nous acceptons avec un grand plaisir la boisson reconstituuante qui nous est offerte par Romas. Une boisson à base de houblon élaborée dans les alpes par les frères Alphand ca ne refuse pas. Nous refaisons le monde ce qui nous fait oublier de retoruner voir Olivier.
Encore une bien belle sortie avec un groupe très sympa où nous avons pris beaucoup de plaisir à rouler ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.