Ca colle

Après avoir brillé une partie de la nuit les deux petites lucioles reprirent, après quelques petites heures de someil, la direction des chemins boueux.
Cette fois c’est au départ de la voie verte à Montcy que le rendez-vous était donné. Stéphane n’ayant toujours pas son nouveau spad était absent. Autrement Fred, Laurent, Yann et bien sur guitou et moi étions présents pour fare briller les couleurs du RAID. Très en forme Fred et Yann étaient même venus en vélo. C’est vrai que c’était un peu plus facile pour Yann vu que le départ avait lieu à trente mètres de chez lui. Son aussi présent quelques membres du forum 08VTT qui se joindront à nous à l’occasion des Pass’Portes.
Une fois tous le monde prêt nous voila partis après quelques mètres de voie verte nous attaquons une ascension qui va nous mener à Nouzonville en passant au dessus du Waridon. Pour Guitou et moi les jambes sont encore lourdes des bourbiers de la veille. La première descente est sympa mais le terrain est gras ce qui fait que nous négocions avec prudence. Maco profite du nombre pour faire quelques vidéos.

Nous traversons la Meuse et grimpons de nouveau cette fois en direction de la foret domaniale de Chateau-Regault. Maco connait très bien son terrain de jeux et nous permet de faire des descentes ludiques en emprutant des montées par trop difficiles compatisant à nos jambes déja bien fatiguées. Nous suivont la lige de crête avant de redescendre vers Nouzonville. Cette fois nous remontons vers Aiglemont afin de prendre une dernière descente vers notre destination. Cette fois c’est au moral que nous grimpons car ca fait vraiment mal dans les cuisses. Guitou nous fait un morceau de bravoure en grimpant un coup de cul que j’aborde à pieds ne parvenant pas a faire accrocher mon pneu arrière. Le passage sur le plateau d’Aiglemont est une galère. La boue colle. J’en viens à descendre du spad pour le pousser tellement ca me saoule de pédaler dans une bourbier pareil.
La dernière descente est plutôt sympa même si quelques arbres en travers nous empêche de goûter pleinement notre plaisir.

Décidément je ne sais pas si nous parviendrons à faire un jour une sortie à partir de Montcy avec un terrain sec. Mais qui sait avec les beaux jours arrivants… Merci à Maco pour ce joli parcours d’une trentaine de kilomètres juste ce qu’il fallait pour nos jambes fatiguées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.