Bon dimanche !

Sortie prévue à NOUVION avec Guitou et Laurent en ce premier jour du mois de novembre. Le temps est au beau fixe : soleil et 13 degrés ; l’idéal pour rouler.
Bertrand, Sebastien L. et Fabrice se joignent à nous.
Afin d’éviter les secteurs de chasse nous décidons de partir en direction de la Croix Piot qui domine la commune de DONCHERY ; une petite grimpette de ….
Pour une fois on va partir avec un beau secteur roulant qui va nous emporter au pied de l’ascension du jour en longeant la Meuse majestueuse dans son manteau de brume.
Après ces quelques kilomètres passés à discuter nous arrivons enfin en bas de la côte. La première partie sur la route se passe sans encombre pour l’ensemble du groupe. Chacun y va à son rythme. Le pouls accélère légèrement. Le souffle devient plus court. Nous quittons enfin le bitume pour attaquer la partie la plus difficile : chemin défoncé et fort dénivelé. Tout le monde grimpe sauf moi qui parviens à passer ma chaine entre les rayons et la cassette. C’est sur que ca marche beaucoup moins bien. Après quelques minutes d’énervement je fini par décoincer ma transmission. Le plus dur reste a faire, remonter sur le vélo pour finir la côte. Après deux tentatives je parviens quand même chevaucher de nouveau mon fidèle destrier pour finir ma progression.
Arrivés au sommet nous profitons du paysage magnifique sur la vallée.
Nous enchainons sur le tour de la croix Piot haut lieu historique. Les chemins sont larges et roulants, cela permet de récupérer.
Nous regagnons la route afin de rejoindre SAINT AIGNAN. C’est ce moment que choisi Bertrand pour nous faire le coup du pneu qui se dégonfle. Quelques coups de pompes plus tard nous repartons. Nous avons un bon rythme. C’est vrai que la route c’est beaucoup plus roulant que les bois. Arrivé près du tunnel, juste avant de redonner un peu de joie de vivre à nos crampons, Bertrand récidive. Cette fois c’est changement de chambre à air. C’est de nouveau reparti. Mais quelques centaines de mètres plus loin de nouveau il roule sur la jante.
Sebastien et Fabrice devant rentrer tôt ils décident de repartir par le chemin le plus court en compagnie de Bertrand.
Guitou, Laurent et moi décidons de finir le parcours par un petit tour en forêt d’Elan. Nous regagnons SAPOGNE FEUCHERE afin de nous faire une belle descente avant de rentrer.
Le parcours se termine sans encombre et sans réelle difficulté.
Le parcours assez roulant nous aura permis de couvrir près de 39 kilomètres en un peu plus de 2H30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.