Maroilles, une odeur de deception

En ce dimanche 3 avril nous avions décidé avec Romuald de nous rendre à MAROILLES pour une rando au nom très prometeur « L’ENFER VERT ». Cette manifestation annoncée somme le plus grand rassemblement de VTT au nord de PARIS nous promettait des purs moment de plaisir. Spaderman retenu pour des raisons familiales trépignait de ne pas pouvoir venir avec nous.
Apres 100 kms de routes de campagne nous arrivons enfin sous un ciel plus que maussade. L’organisation est très professionnelle et l’inscription faite d’avance permet de ne pas attendre longtemps avant de prendre le chemin. Nous prenons le départ sur le 38 kilometres, qui même si le dénivelé n’etait pas très important nous promettait de beaux passages techniques.
Les ravitaillements sont superbes : soupe à l’oignon, vin chaud en plus des senrées habituelles. Le ravito des 17 sera fait sur un ancien terrain militaire et nous sommes accueillis pas les membres d’un association de commémoration de la libération en tenue militaire.
Pour ce qui est du parcours une succession de chemin forestier et de chemins de halage. Pas tout a fait ce à quoi Spaderman nous a habitué. Un peu ennuyant…
Et puis avec la pluie persistante qui avait transformée les cemins en bourbier, l’absence de douches à l’arrivée c’est cruellement fait sentir. Dommage car l’organisation est superbe pour une sortie en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.