Encore une bien belle sortie

Une fois n’est pas coutume le rendez-vous hebdomadaire était fixé au samedi matin.
Un départ du centre de ski de fond de La Chapelle pour un parcours devenu traditionnel pour le club : Corbion par le Douaire et la maisonde Verlaine, Bouillon par le Rocher du pendu, La Boucauderie et La Ramonette puis retour au point de départ pas la ferme aux mouches soit un bon 1000m de D+ pour 30kms.
Peu de monde pour ce faire mal au jambes en ce premier samedi de février, seuls Seb, Bertrand et moi avons mis le reveil à sonner.
Si le temps n’est pas froid, 8°C, le vent etl’humidité sont bien presents même s’il ne pleut pas.

8H30 c’est parti, nous attaquons par du single, plat pour débuter, en descente ensuite puis en montée afin de rejoindre la route forestière du Douaire afin de couper la route de Corbion à Sugny et de gagner la Belgique et Corbion.
La première descente est l’occasion pour Seb de lancer un joli bunny-up au dessus d’un tronc d’arbre joueur qui retiendra son pédalier ce qui qui nous vaudra le plaisir d’assister à un magnifique OTB avec reception dans la mousse. Le terrain est vraiment très humide ce qui permettra d’amortir les quelques chutes qui emailleront notre sortie.
Après avoir traversé Corbion nous rejoignons le rocher du pendu où après quelques photos nous choisissons l’option hard pour la descente. Qules magniques lacets de cette descente permettrons à Seb de nous montrer son niveau technique, alors que je passerai que les virages à gauche et que Bertrand posera pieds à terre à chaque épingle. Ensuite vient un magnifique passage en bordure de Semoy. Arrivés au camping de Bouillon nous prenons notre courage a deux mains pour gravir une sympatique montée de plus de 2,5kms parsemée de portage à cause des arbres abattus et laissés au milieu du chemin. Nous finissons par atteindre la Ramonette après un passage au moulin de la Fallize. Nouvelle superbe descente technique, Seb s’éclate a nouveau, je passe praiquement tout sur le spad et Bertrand commence à prendre un peu de plaisir dans le technique, même s’il lui reste des progrès a faire.
Nous voulons faire le tour de Bouillon par le bord de la Semoy, mais a nouveau les arbres, cette fois couchée par la neige, nous empèchent de de mener à bien notre opération. Nous prenons une option route pour rejoindre le cimetière de Bouillon et de là La Chapelle via la ferme aux mouches.
Le sol collant vient a bout de mais petites pattes et je me fais 4 kms de montée galère alternant vélo et marche à pieds. Je suis limite des crampes pendant que mes deux compères se tirent la bourre. Nous finissons par le chemin de Taille Madame pour regagner notre camp de base.
Trois heures trente pour faire se parcours que je fais l’été en 2H45. C’est pas encore la forme olympique. Il reste du travail pour les grosses randos de cette années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.