Chaudes descentes

Alors que Jean-Pierre etait parti avec Maxime et Clément faire une rando à ROBELMONT (Belgique), que Cedric etait en villégiature au bord de la mer et que Seb se gavait de choucroute et de vin blanc en Alsace, il ne restait plus que Didier et moi pour faire une petite sortie en forêt sedanaise.
Un petit parcours ludique au programme. Départ de la Chapelle histoire de ne pas avoir de montée dès le départ.
8H40 nous nous suivons en voiture pour accéder au parking. Quel timing espérons que pour la suite ca sera du même accabit.
8H45 on est en selle et c’est parti.Un petit morceau de plat et c’est parti pour une belle descente roulante en lacet avec en final une traversée de rivière. Un peu plus d’eau que prévu. Je me mouille les pieds. Didier contourne en traversant deux petits ruisseaux à pieds. Malheureusement c’est un peu glissant au final 1 partout au niveau des pieds dans l’eau.
Comme d’habitude nous voila au pied de la côte de la route forestière du douaire, le sommet est 3700 m plus loin.
Nouvelle descente d’un kilometre et demi environ qui nous amene à traversé un nouveau cours d’eau, petit cette fois, qui marque la frontière entre la France et la Belgique.
Un joli coup de cul nous amène dans le village de CORBION. De là, direction le rocher du pendu plus de deux kilomètres de profil descendant avant de nous retrouver à ce magnifique point de vue. S’en suit une superbe descente de type enduro un peu chaude. Deux pieds à terre pour moi, une chute et une partie de la descente a pied pour Didier qui ne peut pas descendre la selle à cause du collier de serrage. Dans la chute la gaine du dérailleur avant se plie ce qui sacrifie le petit plateau. Vu ce qui reste ca va être dur.
Arrivé au niveau de la Semoy il faut remonter. Deux kilometres de montée à 10% de moyenne c’est long. Didier a passé le petit plateau à la main.
Arrivé en haut on se fait un morceau asez sympa a travers un bois de sapin avec des branches et racines. Du bon pilotage à 20 km/h, on se fait plaisir. C’est lors d’un arret pour chercher la route que je m’apercois qu’une de mes cales est dévissée. Impossible de reclipser la chaussure. Je terminerai avec une seul chaussure clipsée. 1 partout au niveau des problèmes mécaniques…
On se retrouve sur la vieille route de SEDAN, qu’on emprunte sur quelques mètres avant de bifurquer vers le point de vue de la Ramonette. Une petite pause pour regarder BOUILLON. C’est magnifique. Ce qui nous attend ne l’est pas moins. Le début est un peu chaud pour nous : quelques belles marches en bordure d’un ravin de plus de 70m, ca fout la trouille. Pour le reste quelques beau lacets : je n’arrive pas à les prendre à droite et Didier a toujours ses problème de selle trop haute pour ce genre de terrain. Mais franchement on c’est quand même éclaté et on repassera par là, c’est ce qu’il nous faut pour progresser.
Une petit tour le long de la Semoy avant de remonter vers LA CHAPELLE en passant par la Ferme aux Mouches. Didier sur le plateau du milieu se grimpe les 5kms de la côte. Ca m’impressionne.

La fin ne sera qu’un beau moment de chemin roulant. 11H20 aux voitures voila une affaire rondement menée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.