Roc la Tour

Dimanche 18 mai Randonnée dans le massif Ardennais.

Peu de monde a répondu présent pour cette rando. Rendez-vous est donné à JP et Maxime au Cosec de Monthermé à 8H15, comme cela on sera à 8H30 sur le vélo.
Accueil sympa, tout est OK. Il fait juste un peu frisquet. Mon vélo est en rade, retour SAV chez DKT. Pour le moment j’ai du taxé le Technic Team de mon père. Ca va pas lui faire de mal de retirer la poussière.

On prend la route dans les temps prévus. Petite ballade sympa en bord de Semoy. Bon Rythme mais tout plat et pas très varié. Tournavaux, Haulmé, Thilay,… Ça commence à me lasser. Le roulant c’est pas mon truc, il faut croire que j’ai des tendances masochistes.

Arrivée à Naux (km 12) on change de rive et de profil. Cette fois on attaque dans le bois dur. On pratiquement grimper sans discontinuer jusqu’au kilomètre 18. Sympa la grimpette juste ce qu’il faut. Juste technique et physique ce qu’il faut pour nos mollets de vététistes du dimanche.

On va quand même monter jusqu’au col du Loup. Après un répit de 2 ou 3 kilomètres c’est reparti à la montée. Toujours sur le même profil. Pas trop dur. Un beau coup de cul quand même. Personne ne l’a franchi selon les organisateurs ça ne m’étonne pas vraiment. On récupérera au passage deux jeunes du club de Nouvion un peu en perdition dans la montée. Ils finiront le parcours avec nous jusqu’à ma crevaison à moins de deux kilomètres de l’arrivée. Un petit mot sympa en haut de la bosse de la part des traceurs « MEME PAS MAL ». J’aime bien leur humour.

Le final est grandiose ! ! !
Cinq kilometres de single descendant (pour 265m de dénivelé) Du pur bonheur.

C’est quand tu veux qu’on revient mais cette fois sur 45, il ne faut pas bouder son plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.