Christian découvre la tournante

Pour ce lendemain de l’Independance Day j’avais une programmé une sortie en foret d’Elan afin de reprendre contact avec la flore ardennaise. Après un partage sur le forum Ben, Cacal, ChocoBob et Christian répondent présent à ma proposition. Pas de parcours défini, on ira au feeling.

En partant de la maison je récupère Christian sur le chemin. Arrivés à la SMA les autres raidars sont déjà là. Le ciel étant menaçant nous nous élançons rapidement. Nous démarrons par l’ascension de la côte de Dom, mais au lieu de tirer directement vers Feuchère nous effectuons un petit tour sur le plateau. Parvenus enfin dans le bois de Soiru nous empruntons l’intégralité de la Brockeback. Quelques gouttes saluent notre sortie. Après la traversée de la route nous descendons la cuvette. Christian hésite et se retrouve dans une position peu confortable. Je lui conseille l’option pédestre plutôt que OTB. Nous enchaînons les sentiers pour arriver à proximité de la source Saint-Roger. Je décide de continuer à descendre vers la source mais ChocoBob fait son malinois et me rappelle que lors de notre dernière sortie il était parti à droite alors que j’avais décidé de partir à gauche. « Alors pourquoi à droite aujourd’hui ? » Pas de problème nous faisons demi-tour pour nous prendre le chemin qui monte vers le plateau. Merci Monsieur Bob pour ces deux kilomètres de montée. Cacal et Ben profitent des quelques rayons de soleil pour retirer les vestes. Nous voila enfin au sommet. Nous sortons du bois pour faire quelques centaines de mètres sur la route forestière et rejoindre un autre sentier. C’est à ce moment que la pluie se met à tomber de façon plus prégnante. Nous accélérons le rythme pour regagner le sous bois. Je choisi de rejoindre la Tournante par les sentiers. Arrivés devant l’entrée du passage, Christian ne le sent pas trop… Je propose de passer par une version plus soft. Mais rapidement nous nous retrouvons à jardiner au milieu des ronces et d’autres trucs qui piquent sans trouver de passage. Nous rebroussons chemin pour prendre la Tournante. Celle-ci est totalement dégradée par le passage de motos… Finalement Christian en fera la plus grande partie à pieds. Cette descente à perdu beaucoup de son charme, les épingles sont maintenant très larges et les lignes droites tout en dévers sans grand intérêt. Peut-être faudrait-il que nous allions réaménager ce passage afin de le tracer de façon que les motos ne puissent plus l’emprunter et de lui rendre sont aspect ludique…

Au pied de la Tournante je décide de remonter afin d’aller chercher le final du 180 d’Élan. Nous envoyons du bois, dans le sentier. Les lacets de la sapinière passent crème. J’enchaîne le coups de cul avec Choco et Cacal dans ma roue. Ben et Christian nous crient qu’ils suivent. Au moment de bifurquer dans un petit passage, je décide d’attendre pour regrouper le troupeau. Christian et Ben n’arrivant je pose mon vélo et rebrousse chemin à pieds. Je retrouve Ben à coté de son vélo, le plateau plié. Nous finissons la descente vers la source afin de regarder ce qu’il est possible de faire. Le bilan est vite fait : RIEN ! Le plateau ressemble à un vinyle de Mireille Mathieu resté au soleil depuis son dernier Olympia… Nous accompagnons Ben jusqu’à la route afin de lui   expliquer pour rentrer. Pour notre part nous montons la côte du Therme. Les deux VTTAE se tirent la bourre et Choco et moi la langue. Nous empruntons la descente de la borne puis le sentier « ChocoBob » avant d’entrer dans le bois de Singly et de rejoindre la route forestière. Je crois que c’est la première fois que je la descend : c’est cool dans ce sens. Nous rejoignons Balaives par le sentier qui suit le ruisseau. C’est fou comme ce sentier s’est réduit… C’est devenu très agréable. Nous traversons Balaives et grimpons la côte de l’église. Dans la descente Christian et Cacal se tirent de nouveau la bourre et Christian tire tout droit dans Etrepigny. Je dois continuer la descente pour aller le chercher et me taper la montée pour rejoindre les autres. Ça commence à piquer les pattes. Pour finir nous enchaînons le sentier Mineur et le chemin noir pour rejoindre la SMA.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas roulé sous la pluie mais malgré cela il n’y a pas à dire ce fût une belle sortie qui m’a permis de faire prendre l’air à la bestiole après son passage chez le toiletteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.