La fête du 22

Pas trop envie de faire le compte rendu de cette sortie tellement il s’est passé de choses. Christophe l’a très bien fait donc je vais simplement copier ce qu’il a écrit sur le forum 08VTT :
Je prends quelques minutes histoire de vous écrire un petit CR de cette sublime journée. Bien que réduire à quelques mots cette rando organisée de mains de maître par notre ami spad, se révèle de l’exploit.
Le rdv a lieu au bord de la semois , le temps de saluer tout le monde et de se préparer au départ et on est déjà sur les bikes. La température est supérieure à 15°C, la journée s’annonce idéale. Dés le début ca part fort, on monte vers le premier point de vue à proximité du belvédère avec une vue imprenable sur la vallée de la semois et bouillon. On prend le temps pour une photo de groupe. Tout le monde a le sourire et notre guide se délecte déjà de la suite… Descente tranquille sur quelques centaines de mètres puis on bifurque à droite, jusqu’à ce fameux 4eme km où la patte de dérailleur de notre hôte joue son rôle de fusible. Spad ne se démonte pas et se bricole un singlespeed pour continuer… chapeau bas ce gars a le sens du devoir.
Les montées sympas et descentes techniques se succèdent, sur certains passages on n’ est pas loin du carambolage tellement certains se tirent la bourre bien aidés par dame nature : des troncs d’arbres récalcitrants, des rochers boudinants, des racines en veux tu en voilà, et un peu de poussières pour les poursuivants…
Que du bonheur, des points de vue à profusion (rochehaut, tombeau du géant…), des singles, des épingles, des sauts se succèdent à un bon rythme. Nous pensons avoir fait et vu le plus beau mais que nenni, lorsque vous partez avec un guide comme spad, attendez vous à du spectacle.
Je ne sais par quel miracle, notre ami a eu la fabuleuse idée de nous faire partager quelques hectomètres de chemin avec un jeune cerf (ou daguet). Il se trouvait assez près pour être caresser. Se fut un grand moment de plaisir et d’émerveillement…
Il s’ensuivit un ravito superorganisé, bien frais, qui fut bon pour le corps, et la vue de splendides vttistEs qui fut bon pour l’esprit. Nous voilà requinqués pour la suite de l’aventure, la direction à suivre se trouve quasi 200 m plus bas
La suite du parcours va se corser et pas seulement au niveau technique, quelques petits loupés de trajectoires pour certain(s) et pour d’autre un rocher qui traverse le chemin , plus de peur que de mal mais on est passé tout près de la catastrophe. La bonne fée Yohan était parmi nous et à badigeonner notre preux biker de mercurochrome.
Nous repartons sur des bases moins sauvages, en tout cas en descente, la pente devient positive et cela n’est pas pour déplaire à notre équipe de sprinter. Fred nous aura encore montré toute l’étendue de ses talents dans ce sens de la pente.
Heureusement pour nous il lui reste encore à perfectionner certains passages techniques dits en épingles… (NB : lors de prochaines sorties avec fred, s’arranger pour faire un parcours tout en épingles)
La fin de la promenade se finira tranquillement sur le haut de bouillon avec une vue imprenable sur le château et la ville. Une dernière video quelques photos et des petites frayeurs dans les dernières épingles mais tout le monde passe sur le bike devant la camera !

Une petite boisson fraiche sur le parking, un petit décrassage et il est temps de se quitter. Le timing fut précis et nous sommes dans les temps. On partagera finalement un petit repas typique de la region sur les hauteurs.
Les sourires et les visages en disent long, cette sortie fut menée de main de maître par Laurent et ses acolytes de reco.
Pour ma part, je n’ai que deux choses à dire, MERCI et FELICITATIONS à Laurent et au plaisir de rouler à nouveau ensemble.
CB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.