Le bonheur est dans le bois

Comme beaucoup d’hommes politiques, qui une fois élus se reposent sur leurs lauriers, mon président du vice a déposé la plume à défaut des armes… Une nouvelle fois, pendant que certains dorment dans leur banquette pensant que Walker Texas Ranger est toujours programmé par TF1, je dois m’asseoir devant la feuille blanche afin de vous narrer cette sortie par ce beau dimanche de printemps .
J’avais décidé à J-7 de proposer à mes oies l’intégrale du Quartanier de la Randonnée au Pays des Sources. Pour la grande majorité couvrir la totalité de ce parcours était une découverte voire un exploit pour certains.
Mais l’appel de l’exploit est trop présent dans les gènes d’un raidar pour ne pas répondre présent en masse à une sortie qui s’annonçait déjà épique. Après un échange de SMS je passe récupérer Sébastien chez lui avant de rejoindre le reste de la troupe, sauf un, à notre base. Au moment où j’arrive chez Seb celui-ci est en train de se battre avec des roulements de pédalier bloqués. Une bombe de dégrippant plus tard les pédales tournent avec un peu de mal mais pas d’autre solution…
Avec une minute de retard nous arrivons à la SMA. Le temps de dire bonjour à Catherine, Thierry, Philippe, Stéphane 1 & 2, Reynald, Arnaud et Guitou nous nous dirigeons vers la salle des fêtes de Chalandry-Elaire qui cette année, pour cause de circuit des Ardennes, sera le lieu de départ de notre randonnée. Deux kilomètres de voie sur berge plus tard nous retrouvons notre ChocoBob devant la salle des fêtes qui attend l’ouverture de la buvette.
Cette fois c’est réellement parti direction le pied de la côte de la ferme Eva. Nous sommes à peine chaud quand nous arrivons. Longtemps que nous ne l’avions pas monté ; elle pique toujours autant. Nous enchaînons par une magnifique Larchant où le soleil joue avec les lambeaux de brume. Malgré la pluie de ces derniers jours, le terrain n’est pas trop gras et tout passe nickel sauf pour Stéphane qui en admiration devant les acrobaties de Sébastien va tester la consistance du sol. Nous prenons ensuite une petite option jardinage sous la coupe de Sébastien. Je propose aux raidars en petite forme de s’économiser en shuntant une grosse montée, seuls deux dont je ne dévoilerai pas les noms afin de ne pas nuire à leur réputation acceptent ma suggestion.
Nous passons faire la bise à Pirate avant de reprendre un peu de hauteur et de gagner notre ravito improvisé. Mes compagnons se jettent sur les barres de céréales périmées, le chocolat et les bananes comme la vérole sur le bas clergé.
Nous sommes maintenant en forêt d’Elan. Les débardages récents nous ont obligé à modifier le parcours durant la semaine. Même si nous devons franchir quelques ornières le parcours reste super agréable. Après l’arnoz Thierry et Catherine décident de couper directement vers la source Saint-Roger. Nous continuons nos montagnes russes pensant que Seb, à court de préparation, a lui aussi opté pour une option courte. Mais que nenni il rame comme un malade pour recoller derrière le groupe après une erreur d’aiguillage. Tel les participants de Koh Lanta nous procédons à la réunification sous l’œil du saint patron de la ville de Barletta.
Certains commencent à avoir les jambes plus chargés en toxines qu’un rugbyman néo-zélandais du Racing 92 en cocaïne. Je propose des versions édulcorées pour certains. Encore une fois la majorité, sauf deux, opte pour la version longue. Après un empilage dans la tournante, un peu de nettoyage dans la brokeback nous arrivons dans Boutancourt pour une dernière ascension. Une nouvelle fois la totalité moins deux prend l’option physique. Certains luttent contre les crampes, d’autres se jettent dans un baroud d’honneur pour parvenir au sommet et dévaler la côte de Dom jusqu’à la SMA où nous retrouvons nos raidars aux courtes cuisses.
D’un avis unanime ce parcours une nouvelle fois à de quoi ravir les plus exigeants de nos participants à la prochaine édition de la RPS.

One thought on “Le bonheur est dans le bois

  1. Stephane2

    Je fais parti de ceux qui ont lutté contre les crampes mais vraiment content de cette matinée et chapeau à vous pour avoir réussi en si peu de temps d’avoir tracé un parcours « de rechange » , trouver une nouvelle salle…etc… mais avec la météo qui est annoncée je pense que vos efforts et vôtre détermination seront reconnus par de très nombreux bipèdes montés sur roues la semaine prochaine .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.